Une fédération au service de ses membres

Le détachement dure plus longtemps !

Assouplissement des conditions pour le détachement pédagogique

Le détachement pédagogique permet à un enseignant de rejoindre temporairement une organisation de jeunesse afin d’y exercer ses compétences pédagogiques dans un autre cadre que l’école, tout en conservant son traitement, son ancienneté et son poste au sein de son école.

Le Parlement de la Communauté française a adopté ce 1er février 2012, un décret modifiant les conditions en matière de détachement pédagogique.

Avec effet rétroactif au 1er janvier 2012, les enseignants nommés qui souhaite effectuer un détachement dans une organisation de jeunesse ne sont désormais plus tenus par la limite d’âge de 40 ans maximum qui était appliquée jusqu’ici. La durée du détachement évolue également puisqu’elle passe à six mandats de 3 ans (soit un maximum de 18 ans) avec possibilité pour le détaché pédagogique de retourner dans l’enseignement entre chaque mandat. Néanmoins, après 6 années, l’enseignant n’est plus garanti de retrouver sa place initiale puisqu’il est alors mis en disponibilité par défaut d’emploi au sein de son pouvoir organisateur.

Ces nouvelles conditions s’appliquent également aux détachés pédagogiques déjà en fonction avant l’entrée en vigueur de ce décret. Ainsi, les années de détachement déjà effectuées sont à intégrer dans la durée maximale de 18 ans de détachement. Les modalités pratiques de détachement (accord du pouvoir organisateur de l’enseignant, régime pécuniaire du personnel enseignant…) restent inchangées.

Le CJC se réjouit de ces avancées pour le secteur des organisations de jeunesse. En effet, l’expérience des détachés pédagogiques est une valeur ajoutée pour les organisations de jeunesse. Être détaché pédagogique en organisation de jeunesse, c’est accompagner les jeunes et les équipes de permanents dans des activités où ils sont acteurs de leur vie. En mettant ses compétences d’enseignant au profit d’une autre institution que l’école, le détaché pédagogique participe à la dynamique de l’organisation en construisant des outils pédagogiques, en concevant des animations,… Il ou elle fait intégralement partie de l’équipe d’animation.

A ce sujet, nous vous invitons à relire l’article « Le détachement, une autre manière de vivre la pédagogie ».
Reconnaissant le travail réalisé par les organisations de jeunesse en termes d’éducation non formelle, d’action éducative, de promotion des valeurs démocratiques et de développement de jeunes CRACS, la Communauté française apporte un soutien en capital humain et d’expérience aux missions des organisations de jeunesse. Ce décret permettra de renforcer les liens entre l’enseignement et l’éducation non formelle et de stabiliser le cadre des organisations de jeunesse tel que demandé de longue date par le secteur.