Une fédération au service de ses membres

"Shut’up, un projet sur le harcèlement "ordinaire"

De fausses blessures pour montrer les conséquences du harcèlement.

Quand le harcèlement moral (rendu ordinaire) devient le problème de chacun.

Le projet vise à prendre conscience de l’autre, comme un citoyen que je ne peux réduire à mes propres besoins ou mes propres envies.
Autrement dit, il tend à faire prendre conscience que l’autre a le droit d’exister, que sa personne a autant de valeur qu’une autre, qu’il a le droit de faire ses choix sans être jugé, qu’il peut s’exprimer librement sur sa détresse, son mal être, a le droit
d’être entendu.
Dans l’atelier, les participants évoquent les mots qui blessent, mettent en forme, grâce à la technique du maquillage, de fausses blessures, pour en faire un portrait photographique percutant.

Support et diffusion
contact@ego-logique.org