26/03/2010

Wiki-démocratie ou wiki-n’importe quoi ?

Dans Wikipedia, il y a d’abord wiki. Un wiki, c’est un logiciel qui permet de créer et faire évoluer des pages web de manière collaborative. Autrement dit, la grande différence avec d’autres sites regroupant des contenus fournis par ses utilisateurs (MySpace, YouTube…), c’est que tous les utilisateurs autorisés peuvent modifier librement le contenu des mêmes pages, en ajoutant ou enlevant des informations. Et ce principe est plutôt prometteur, car il y a toujours davantage dans plusieurs têtes que dans une seule. En tout cas il passionne de plus en plus d’internautes.

Certains wiki sont confidentiels : ils ne sont consultés et modifiés que par une petite communauté d’utilisateurs bien délimitée. D’autres, comme Wikipedia, sont ouverts à tous : n’importe qui peut le consulter, mais aussi essayer de l’enrichir… ou tenter de le saboter.

Car Wikipedia a des hauts et des bas . Des adorateurs et de fervents détracteurs. Les premiers mettent en avant le fantastique potentiel de ce projet pour faire évoluer les connaissances, ainsi que son accès libre et gratuit. Les autres (dont… un des fondateurs du site ! crient au loup à propos de son manque d’exactitude et de fiabilité.

Alors, qu’en penser ? Wikipedia a connu des abus, mais présente aussi une remarquable résistance. Car peu d’erreurs flagrantes dépassent les quelques heures de vie en ligne avant d’être corrigées. De plus, si ces erreurs s’avèrent nuisibles, les saboteurs sont assez rapidement identifiés et interdits de « contributions » ultérieures. Car Wikipedia fonctionne en définitive à la réputation.

Il ne faut donc jamais oublier ce qu’est Wikipedia : une œuvre collective en perpétuelle évolution, et donc à aborder avec prudence. Autre exemple : l’absence ou la pauvreté d’une page sur un sujet donné ne doit en rien signifier que ce sujet n’est pas intéressant ou banal, mais juste que personne n’a encore pris le temps de (bien) s’y atteler. Et inversement : a priori, rien n’empêcherait un internaute d’écrire un très long article sur son chien ou sur lui-même. Sauf qu’un autre internaute risque très rapidement d’essayer de se renseigner, puis de contester cette démarche ; ce qui nuira à la réputation du premier, et fera rapidement disparaître l’article…

Une autre critique régulière est l’absence totale d’autorité validant les articles. On a même constaté que des personnalités renommées dans leur domaines pouvait ne pas y avoir le dernier mot... La figure de l’expert est importante dans notre société. Particulièrement dans les médias « traditionnels » : radio, télé, presse écrite. Et pour cause : tout le monde ne pouvant pas y exposer son point de vue. Mais, soyons clairs, certaines de ces célébrités intellectuelles sont jalouses de cette nouvelle démocratie du savoir…

Au final, Wikipedia reste un outil extraordinaire, mais qu’il faut aborder en bon CRACS. C’est un fantastique espace de connaissances, de découvertes, mais aussi un outil qui a les défauts de ses qualités, qui ne pourra jamais totalement éviter d’être un lieu de pouvoir, et donc de manipulations.

Heureusement que nous avons tous l’esprit critique.

Benoît Lambo

Photo :

Logo dans les mains : nojhan
http://www.flickr.com/photos/nojhan/