Une fédération au service de ses membres

Une double peine

Les Jeunes CSC ont récemment publié une carte blanche avec un constat : aujourd’hui, être jeune est une double peine. Entre chômage et contrats précaires, nul doute que les jeunes travailleurs sont particulièrement vulnérables aux conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire. Mais en plus d’être un public particulièrement touché par la précarité, les jeunes sont pointés du doigt pour une soi-disant inconscience. Il a pourtant été prouvé maintes fois que les jeunes ne sont pas responsables de la propagation du virus. Les mauvaises décisions ont été prises par les dirigeants et non par les jeunes. Comme le rappelle les Jeunes CSC : "une société qui ne protège pas sa jeunesse est une société sans avenir". C’est pourquoi les Jeunes CSC proposent six mesures pour renforcer la sécurité sociale à adopter d’urgence, que le CJC vous propose de découvrir dans cette newsletter.