Une fédération au service de ses membres

Recto-verso, nouveau groupe d’action du CJD

Un nouveau groupe d’action s’est formé au Conseil Jeunesse Développement ! Karim, Michele, Farah, Noémie, Pierre, Stella et Sandra se sont lancés dans l’aventure Recto-Verso. Leur projet ? Créer une plateforme de rencontre entre des personnes sans-abri et le grand public.

Le groupe constate qu’il y a un réel fossé entre les SDF et le grand public. Les préjugés sur le sans-abrisme sont très ancrés dans l’imaginaire collectif. Recto-verso souhaite donc travailler sur cette problématique en proposant aux deux publics d’échanger réciproquement des services tels que préparer un repas, tondre une pelouse, etc. Les deux univers pourront ainsi se rencontrer et se mélanger, contribuant ainsi à la déconstruction des préjugés sur les SDF. « Ce sont avant tout des personnes avec des talents, des qualités, pas seulement des bénéficiaires et des indésirables » explique Karim. « Leur expérience de rue est même enrichissante. Par exemple, tu dois apprendre à ne pas dépendre de l’argent, savoir te débrouiller, etc. quand tu vis dans la rue ». En mettant l’accent sur la rencontre, le groupe propose un projet alternatif qui encourage les relations d’égal à égal entre les participants. Pour Julia, permanente en charge du projet, Recto verso est « une vrai plus-value pour le CJD car il permet d’aborder l’interculturalité sous un angle différent avec un public que l’association n’avait pas encore touché et rappelle une réalité souvent oubliée. »

A ce stade, les membres de Recto-Verso sont encore en phase de création. Leur plus gros défi sera de canaliser leur multitude d’idées et de les transformer en un projet ancré dans le réel ainsi que d’identifier les canaux de communication adéquats pour connecter les publics entre eux. Mais pas de panique, le groupe est motivé et a de l’expérience dans le domaine. Ils mettent doucement la machine en route. Prochaine étape : contacter les partenaires potentiels.

Plus d’informations sur ce projet sur le site du CJD.