Une fédération au service de ses membres

RÉIMAGINER. RECRÉER. RESTAURER.

10 ans… Voilà le temps qu’il resterait afin d’éviter les effets catastrophiques du changement climatique et de ralentir la perte de biodiversité, selon Veronika Hunt Safrankova, Directrice du bureau de Bruxelles du Programme des Nations Unies pour l’environnement. Cette année, la journée mondiale de l’environnement, qui a eu lieu le 5 juin, a donné le coup d’envoi de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes de 2021 à 2030. RÉIMAGINER. RECRÉER. RESTAURER, sont les mots qu’à choisi la poétesse Jordan Sanchez pour décrire la décennie à venir, et ce seront sans doute ses maitres mots. Nous le savons, des initiatives peuvent inverser la tendance : investir dans la recherche, encourager les activités de restauration et réduire les subventions qui financent les pratiques néfastes, changer les comportements… Les jeunes générations seront les plus touchées et elles le savent, elles l’ont démontré grâce aux marches pour le climat. Les associations de Jeunesse ne peuvent que les soutenir dans leur démarche engagée. 10 ans, c’est peu et beaucoup à la fois, c’est l’opportunité qu’il nous reste à saisir.