Une fédération au service de ses membres

Plus que des miettes…

Le 13 février dernier, le pays était paralysé par une grève nationale menée en front commun par les trois organisations syndicales. Le refus patronal de revoir à la hausse la marge d’augmentation des salaires limitée à 0,8% a mis le feu aux poudres et a vu les syndicats quitter la table des négociations. Outre cet obstacle, le banc syndical dénonce également le manque d’ouverture des employeurs sur des sujets tels que les salaires minimums, les fins de carrière ou encore un meilleur équilibre vie professionnelle – vie privée. Autant d’indices qui démontrent que la FEB (Fédération des entreprises Belges) et, par extension le gouvernement fédéral, sont déconnectés de la réalité et ne respectent pas les travailleurs à leur juste valeur. Se révolter pour obtenir un partage plus équitable des richesses et du respect. Faire grève pour récolter plus que des miettes, voici le message lancé par les syndicats et, notamment, l’une des organisations membres du CJC. Les revendications perdurent ; il n’y a plus qu’à espérer que la grève ait permis qu’elles soient entendues !