Le changement, c’est maintenant !

Le 4 avril, la troisième et dernière partie du sixième rapport du Giec a été publiée. Malgré l’urgence climatique, ses conclusions n’ont pas fait la une des journaux, jusqu’à presque passer inaperçues. Cette partie est pourtant essentielle puisqu’elle aborde comment changer la trajectoire actuelle et éviter le pire. Il est encore temps d’agir, mais il ne faut pas tarder ! Il est impératif de plaider pour une diminution de la consommation d’énergie, et dans le même temps, le développement et l’utilisation optimale des énergies renouvelables.