Une fédération au service de ses membres

30/07/09

J’ai vu, Harry Potter et le prince de sang-mêlé

Il tombe par hasard sur un livre ayant appartenu au Prince de Sang Mêlé. Ce puissant grimoire de potions et de formules magiques donne des trucs et astuces pour améliorer les recettes des potions du cours de Slughorn. Cet atout permet au jeune sorcier de gagner la confiance de son professeur, le directeur de l’école Dumbeldore ayant demandé à Harry de lui arracher un souvenir.

En parallèle avec les tracasseries amoureuses qui font l’adolescence, Harry devient le disciple de Dumbeldore qui le prépare à sa disparition et à l’affrontement final.

Le film

Fidèle à l’histoire du livre, cet épisode des aventures du sorcier à la cicatrice, est un épisode de transition. Sans réelle histoire propre, ce volet de la saga HP sert à préparer l’ultime épisode et la confrontation enter Harry et son double maléfique : Voldemort.


Mise en perspective


Transposé dans le monde réel, l’histoire du film montre bien comment les leaders totalitaires obtiennent l’adhésion de la population par la peur. Elle remplace progressivement le libre arbitre, s’insinue partout et fini par vous faire adopter son point de vue. Ce film permet de faire écho à des situations réelles qui se sont déroulée ou qui se déroulent encore actuellement. Par exemple la situation en Afghanistan, où certains Afghans souhaitent un retour à un régime Taliban parce que l’insécurité du pays leur fait peur. Et que cette peur est pire pour eux qu’une absence de liberté.

Le film évoque également la question « la fin justifie-t-elle les moyens ? ». Dans cet épisode Harry trahi, cache, triche, pour arriver à ses fins. Pour obtenir ce que son mentor attend de lui. Ici les personnages ne s’embarrassent pas de dilemmes moraux ce qui fait de ce récit une histoire de fiction et non une aventure de la vie réelle.

Christophe COCU
ccocu@cjc.be