Et maintenant ?

Un peu plus de trois mois après les élections du 26 mai, seul l’exécutif bruxellois a atterri. Outre l’impasse politique qui semble se prolonger au fédéral, les négociations d’un possible arc-en-ciel en Wallonie sont pour le moins discrètes. Une mission d’information qui perdure, des exclusives qui claquent et un imbroglio dont on ne voit déjà plus la fin… Pendant ce temps, les besoins, sur des thématiques essentielles telles que l’urgence climatique, la justice sociale ou encore la mobilité qui font notamment partie des revendications portées par le CJC, sont, quant à eux, toujours bien présents. La rentrée sera-t-elle synonyme d’un sursaut de responsabilisation ? Rien n’est encore sûr mais il paraît que tout vient à point à qui sait attendre…