Une fédération au service de ses membres

A vos marques ! Prêts ?! Partez !

Les numéros de liste sont connus. Les premières confrontations enflammées, à l’image du débat De Wever – Nollet, ont débuté. Les uns se mettent en ordre de bataille et les autres font face, du mieux possible, aux multiples défections. Le doute n’est plus permis, la campagne en vue de l’échéance électorale du 26 mai est bien lancée. Moment que le CJC a choisi pour réunir ses associations membres lors de « Touche pas à mon rêve », un événement politique participatif, un brin décalé, qui s’est déroulé le 29 mars à Bruxelles. Celui-ci a permis aux représentants des six partis traditionnels de confronter leurs propositions pour la jeunesse et de débattre des revendications portées par le CJC et ses associations et ce, au travers de méthodes originales et dans une ambiance onirique. Sécurité sociale, mobilité, enseignement, environnement ou encore bonne gouvernance furent au menu de discussions vives et constructives. Un bel aboutissement mais le CJC n’en a pas pour autant fini de rêver et continue de porter ses revendications au travers de sa campagne #CeciNestPasUnRêve.