Une fédération au service de ses membres

Covid19

Le CJC toujours disponible

Le CJC toujours disponible

Le CJC s’est réorganisé selon les protocoles en vigueur et ce, jusqu’à nouvel ordre. Nous privilégions donc toujours les contacts par mail et par visio-conférences, ainsi que le télétravail. Nous limitons également les visites dans le bâtiment au strict nécessaire.

Pour vous aider dans le processus de déconfinement, le CJC vous propose une page dédiée aux bonnes pratiques et aux protocoles en vigueur.


Les bonnes pratiques

Les bonnes pratiques

Au CJC, nous avons adapté notre travail afin de répondre aux exigences en matière de distanciation physique et de gestes barrières.

Nous avons notamment mis en place :

• Des shifts par équipe pour se rendre au bureau. Ainsi, nous créons des bulles et nous ne dépassons pas un certain nombre de personnes présentes par jour dans le bâtiment.
• Des affiches qui rappellent les bonnes pratiques à certains endroits stratégiques.
Le CESI a réalisé des affiches que nous vous proposons d’afficher dans vos bureaux :
o Prévention générale du coronavirus
o Pour les déplacements
o Les règles du port du masque
o Comment bien se laver les mains
o Les consignes concernant votre cafétéria ou votre cuisine
o Les consignes concernant les salles de réunion

Ainsi que des affiches confectionnées par le CJC :
o Les consignes spécifiques aux espaces sanitaires :

o Les consignes spécifiques à la cuisine et aux espaces boissons :

o Le signalement des pièces ou matériel (frigo, micro-ondes et autres) inaccessibles en temps de COVID-19 :

o La priorité dans les escaliers :

o La priorité dans les couloirs :

• Des plexiglass entre les bureaux où il n’était pas possible de maintenir une distance de 1,5m entre les personnes.
• Des racks individuels pour pouvoir partager des documents en toute sécurité : les documents sont déposés l’après-midi et peuvent être récupérés le matin, ainsi ils restent en décontamination durant la nuit.
• Une communication spécifique au bien être en télétravail, puisque celui reste la norme, notamment selon les conseils du CESI.

N’hésitez pas à consulter le guide générique pour lutter contre la propagation du COVID-19 au travail du SPF Emploi. Nous vous invitons également à consulter la zone d’information COVID-19 développée par la CESSoC. Cette zone permet aux employeurs du secteur socioculturel et sportif d’adapter leurs activités, leurs relations de travail, le fonctionnement de leurs instances et leurs relations avec les pouvoirs subsidiants selon les nouvelles réglementations.


Circulaires et protocoles du secteur de la jeunesse et de l'enfance

Circulaires et protocoles du secteur de la jeunesse et de l’enfance

Vous trouverez ici toutes les informations officielles provenant des cabinets jeunesse (Valérie Glatigny) et enfance (Bénédicte Linard) concernant les mesures organisationnelles et sanitaires des activités de nos secteurs en ces temps de pandémie.

Suite aux dernières mesures prises par le CNS le 27 juillet, le protocole de reprise des activités jeunesse (hors stages, plaines, camps et séjours) a été mis à jour :

Cette mise à jour est accompagnée d’une FAQ Jeunesse :

Le 29 juin, un complément de l’ONE concernant les activités physiques et sportives vient étoffer les protocoles qui régissent les activités non-résidentielles et résidentielles d’été de l’accueil temps libre.

Activités physiques et sportives ATL :

Le 24 juin, un complément aux protocoles enfances "mesures d’hygiène" nous a été transmis concernant les activités non résidentielles et résidentielles. Celui-ci reprend notamment les mesures de nettoyage et de désinfection, les mesures d’hygiène individuelle ainsi que les mesures spécifiques pour les enfants de moins de 6 ans.

Mesure d’hygiène ATL :

Le 19 juin a été publié la procédure COVID-19 en lien avec les camps et séjours d’été avec nuitée 2020. Elle régit les conditions de participation et les mesures à suivre lors d’une suspicion de cas COVID-19.

La procédure :

Elle est accompagnée :

D’une fiche de conseils d’hygiène pour des contacts à haut risque asymptomatiques d’un patient atteint de COVID-19.

D’une lettre-type aux parents pour toute fin de camp et séjour sans cas, à priori, de COVID-19.

D’une lettre-type aux parents de demande de consultation chez le médecin traitant lors d’une infection possible de COVID-19 de leur enfant.

D’une lettre-type aux parents lors d’un contact de leur enfant avec une personne atteinte de COVID-19.

Le 4 juin, deux protocoles du secteur enfance sont venus compléter les protocoles du secteur jeunesse. Ceux-ci concernent : "toutes les activités, organisées du 1er juillet au 31 août 2020, sous toit ou en prairie, quel que soit le pouvoir organisateur (centres de vacances agréé ONE dont les mouvements de jeunesse, école de devoirs, centre culturel, CEC, AMO, association sportive, centres et maisons de jeunes,…)".

Protocole avec hébergement des participants :

Protocole sans hébergement des participants :

Le 22 mai, une circulaire concernant l’organisation des activités, camps, plaines et séjours de jeunesse de cet été a également été publiée. Elle prévoit un protocole qui met notamment en place des bulles de contact de 50 personnes au maximum (accompagnateurs compris). Même si un lieu peut être composé de plusieurs bulles de contacts en même temps, celui-ci devra avoir des zones de couchages, des zones de repas, des installations sanitaires... distinctes, à moins de pouvoir les désinfecter entre deux usages. Les activités devront être organisées autant que possible en plein air et sur le lieu même de l’activité.

Précisons que cette circulaire, accompagnée d’un protocole de sécurité sanitaire spécifique, ne concerne pas les camps à l’étranger.

La circulaire, ainsi que le protocole, est disponible ci-dessous.

La circulaire :

Le protocole :

La Ministre de la Jeunesse, Valérie Glatigny, a publié lee 20 mai une circulaire concernant la reprise des activités des Organisations de Jeunesse et des Centres de Jeunes dès le lundi 25 mai. Cette circulaire, accompagnée d’un protocole de sécurité sanitaire, permet la reprise des activités dîtes habituelles, et ne concerne pas les activités d’été comme les camps, les stages ou encore les plaines de vacances.

Elle prévoit notamment la distribution de masques à chaque association (au prorata de ses travailleurs professionnels), un protocole général qui régit les conditions de participation des jeunes et des animateurs, des mesures barrières ou encore des mesures organisationnelles, ainsi que des protocoles spécifiques aux centres d’informations des Jeunes et aux Centres de Rencontres et d’Hébergement.

La circulaire, ainsi que le protocole, est disponible ci-dessous.

La circulaire :

Le protocole :