Musée du Capitalisme

1. Objectif


C’est quoi le Musée du Capitalisme ?

Concrètement, il s’agit d’une initiative citoyenne et bénévole qui vise à développer une réflexion sur la société qui nous entoure à travers un outil interactif et créatif : une exposition !

Cette exposition propose un espace pour discuter et apprendre sur le capitalisme de manière didactique et vulgarisée.

2. Fonctionnement général

Se déployant sur plus de 200 m2, l’exposition suit un parcours à travers quatre salle, depuis les « origines » du capitalisme jusqu’à ses alternatives en passant par les espoirs qu’il a portés ainsi que ses limites. L’exposition a été pensée pour être ouverte à un large public. Elle est engagée mais non-partisane c’est à dire qu’elle cherche à être la plus neutre possible dans la présentation de ses contenus.

Le Musée du Capitalisme est porté par un collectif d’une quinzaine de bénévoles entre 25 et 35 ans qui fonctionne en auto-gestion c’est à dire que toutes leurs décisions sont prises consensuellement.

3. Principales activités et public cible

L’exposition est ouverte à tous mais plus abordable à partir de 15 ans. Beaucoup d’écoles, d’associations, de familles, de groupes d’amis, etc…nous rendent visite.

Nos principales activités sont des visites guidées de l’exposition. Et à coté, des ateliers, des animations, des débats autour de notre société, du capitalisme et de thèmes comme l’écologie, l’alimentation, les banques – pour n’en citer que quelques uns - sont aussi proposés.

4. Historique

L’idée de créer un tel musée est venue lors d’une visite au Musée du Communisme à Prague. De retour en Belgique et après quelques recherches, force est de constater qu’il n’existe aucun Musée du Capitalisme dans le monde (ou bien, on ne l’a pas trouvé !). Le défi a donc été lancé depuis 2012.

L’exposition a déjà été présentée à Namur (février-juin 2014), Bruxelles (février-mai 2015), Gand (juillet 2015) ainsi que deux fois au festival Esperanzah. Elle s’est aussi installée à Laeken en 2016. Elle sera à Mons en cette fin d’année.