Merci qui ?

En 2017, 50.000 nuitées ont été offertes à des migrants par des citoyens bénévoles au sein de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés. Grâce à la mobilisation citoyenne, des centaines de personnes ont pu disposer d’un abri et bénéficier d’une protection contre les arrestations et les expulsions arbitraires. Cet élan de solidarité contraste avec la politique migratoire menée actuellement par l’Etat belge, personnifiée par son Secrétaire d’Etat, Théo Francken, qui ne semble pas à même de proposer une réponse humaine à l’accueil des migrants. Entre la dernière menace en date de Bart De Wever et les justifications du Premier Ministre sur Facebook suite à la dramatique crise soudanaise, le gouvernement belge semble empêtré dans une farce qui ne fait plus rire personne. En attendant la fin du spectacle, des milliers de citoyens continuent de s’activer quotidiennement pour pallier l’absence de réponse de l’Etat face à la détresse humaine. Théo, Charles, on ne vous remercie pas !