Les organisations de jeunesse, grandes oubliées des « jours blancs et verts »

Ce mardi 02 juin 2015, la Ministre de l’Éducation, Joëlle Milquet, a cosigné une Circulaire proposant une quarantaine d’activités de sensibilisation à l’environnement, la citoyenneté, la culture et aux sports aux établissements scolaires. Destinée à « occuper » les élèves durant les derniers jours de juin, le Conseil de la Jeunesse Catholique s’interroge toutefois sur le fait que le secteur des organisations de jeunesse ne soit pas associé à cette initiative.

L’inoccupation des élèves durant la période des délibérations donne lieu à d’annuelles mises en exergue de la nécessité de trouver des solutions bénéfiques au développement socio-culturel des jeunes ainsi « libérés ». C’est dans ce cadre que les Ministres en charge de l’Éducation, de l’Environnement et des Sports, se sont associés pour la création des jours « blancs et verts ». La Circulaire qui en émane offre la possibilité aux écoles qui le désirent, tous réseaux et tous niveaux confondus, de profiter d’un encadrement extérieur (soit une trentaine d’opérateurs) pour présenter des activités thématiques au public scolaire.

Quelle place pour les organisations de jeunesse ?

Interpelée à ce sujet en session de la Commission de l’Éducation du Parlement de la Communauté Française en date du 03 mars 2015, Joëlle Milquet disait qu’ « afin d’occuper 800.000 élèves, il est nécessaire de mobiliser l’ensemble des partenaires extérieurs, les secteurs associatif, sportif, culturel, citoyen, humanitaire, environnemental et autres ». Intention pleine de bon sens, les organisations de jeunesse regrettent néanmoins de ne pas avoir été consultées pour la concrétiser. Le CJC se questionne sur la nature des associations partenaires, et l’absence du secteur de la jeunesse dans ce nouveau dispositif. L’éducation à la citoyenneté, cheval de bataille avéré de ces dispositions, devrait en effet faire la part belle à ce secteur pour qui cette thématique est un enjeu central. Par ailleurs, le CJC tient à rappeler son intérêt et son investissement important au sein de la plateforme « OJ-Enseignement » de la CCOJ, dont l’objectif est de tisser des liens plus fort et réguliers entre éducation formelle et non formelle.

Un secteur riche et varié

Porté par des projets associatifs forts, le secteur de la jeunesse vise, à travers ses multiples activités, une finalité essentielle qui est de favoriser chez les jeunes le développement d’une citoyenneté responsable, active, critique et solidaire. Aussi, par cette volonté de défendre une participation des jeunes à la société qui les entoure (du point de vue social, économique, culturel et politique), les organisations de jeunesse auraient toute leur légitimité à prendre part à ce partenariat avec le monde scolaire. L’autonomie et la responsabilisation sont au centre des projets portés par et pour les jeunes. Fortes de leur ancrage sur l’ensemble du territoire wallon et bruxellois, les organisations de jeunesse ont développé une connaissance approfondie des publics jeunes : leurs intérêts, leurs espoirs, leurs craintes, leurs modes de communication, etc.

De par sa grande diversité, le secteur jeunesse déploie un large champ de possible, tant en termes de compétences à acquérir que d’environnement à découvrir. Les associations membres du CJC œuvrent au sein de multiples domaines d’activités, certaines entretenant déjà des collaborations avec la sphère scolaire. Sur base de cette réflexion, la fédération affirme sa volonté d’être associée à ce type d’initiative.

Le Conseil de la Jeunesse Catholique rassemble aujourd’hui 20 organisations [1] œuvrant dans le domaine de la jeunesse. A travers des métiers et des centres d’action riches et variés, elles rassemblent près de 200.000 jeunes qui s’investissent chaque année dans une dynamique citoyenne, responsable, active, critique et solidaire.

Secrétaire Général
Julien Bunckens
0498/37 42 95
jbunckens@cjc.be

Contact presse
Vanessa Pitaels
02/230 32 83
vpitaels@cjc.be

[1Action Ciné Média Jeunes, Carrefour 19, Conseil Jeunesse Développement, Ego-Logique, Fédération Belge du Jeu de Rôles Grandeur Nature, Fédération Nationale des Patros, Génération Nouvelle, Gîtes d’étapes du Centre Belge du tourisme des Jeunes, Gratte, Guides Catholiques de Belgique, Indications, Jeune Et Citoyen, Jeunes CSC, Jeunesse et Santé, Jeunes Organisés et Combatifs, La Maison des Arts du Spectacle, MagMA, Réseau Jeunesse, Service d’Information et d’Animation des Jeunes, Volont’R.