Informer à tout prix

Lundi, Daphne Caruana Galizia, une journaliste et blogueuse maltaise, a été tuée suite à l’explosion d’une bombe placée sous sa voiture. Cette journaliste aguerrie était à l’origine des accusations de corruption qui avaient provoqué des élections anticipées sur l’île de Malte en juin dernier. Son engagement pour l’information et son combat contre la corruption auront finalement eu raison de sa vie. Cet acte tragique et barbare nous rappelle que la liberté de la presse et la sécurité des journalistes sont loin d’être garanties même au sein de l’Europe. A l’heure où les condamnations de son assassinat fusent de toutes parts, il semble plus que jamais temps de protéger cette liberté qui devrait être le propre de nos sociétés démocratiques…