Contrat du siècle ?

Coup de tonnerre, ce mardi, au sommet de l’Armée. Deux rapports dévoilés dans la presse font état de la possibilité de prolonger la durée de vie des F-16 utilisés par l’armée belge. Le premier document évoque une prolongation d’activité de 6 ans ; le suivant, datant de février 2018, parle même d’un rallongement pouvant aller jusqu’à 27 années supplémentaires. Le Ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), à qui les hauts gradés responsables de la flotte n’ont pas jugé bon de transmettre ces informations, est en délicate posture. Il y a, en effet, de quoi se questionner d’autant que la Belgique a lancé, en mars 2017, une procédure d’achat pour se doter de 34 nouveaux avions de combat en vue de remplacer ses F-16 arrivés en fin de vie. Des éléments qui viennent remettre en cause cette nécessité de remplacement et entretiennent le flou autour de cette procédure pour laquelle un budget colossal de 3,6 milliards d’euros a été débloqué. La plateforme « Pas d’avions de chasse », qui réunit 130 associations dont le CJC, demande la tenue d’un débat public et transparent sur le sujet et s’interroge sur la justification d’une telle dépense alors que les budgets alloués à l’environnement, la lutte contre la pauvreté, la solidarité internationale ou encore la mobilité sont systématiquement rabotés. Nul doute que ce budget pourrait être accordé à d’autres projets plus à même de participer à la construction d’une société plus stable et plus solidaire.