Jeunes Organisés et Combatifs - JOC

Les Jeunes Organisés et Combatif (JOC) rassemblent des jeunes en milieu populaire pour qu’ils se rencontrent, s’expriment et agissent ensemble. Ils se mobilisent pour une société plus démocratique et plus solidaire avec la conviction que chacun a du poids et peut s’émanciper.

Organise-toi !

1. Objectif

Les JOC est un mouvement d’éducation permanente qui rassemble des jeunes de milieux populaires et les aide à s’organiser afin de mener des actions collectives de changement. Chômage, logement précaire, discrimination, violence policière... sont des réalités vécues par de plus en plus de jeunes. C’est parce qu’elles sont injustes que ces réalités sont à la base de l’action des JOC. En prenant comme point de départ le vécu des jeunes, la JOC les rend acteurs de leur vie et de la société.

2. Fonctionnement

Les JOC sont pluralistes. Elle agit dans le respect des convictions religieuses et philosophiques de chacun, sans discrimination d’appartenance ethnique, de nationalité et de culture. La méthode d’action du mouvement se décline en trois temps :

  • Voir, prendre conscience des injustices que je vis et de leur dimension collective ;
  • Juger, les analyser et les confronter à mes valeurs ;
  • Agir, mener des actions collectives de changement.

En Wallonie et à Bruxelles, les JOC sont présents dans sept régions. Les jeunes s’y organisent en groupes d’action locaux ou thématiques avec le soutien de permanents. Au niveau national, l’action est portée par les jeunes au travers des structures de décisions et de groupes d’action nationaux.

Les JOC collaborent régulièrement avec son homologue flamand, la KAJ. Elle fait partie de la JOC Européenne (JOCE) et de la JOC Internationale (JOCI) . Elle est l’une des organisations constitutives du Mouvement Ouvrier Chrétien (MOC) et l’une des organisations du CJC. Les JOC développent d’autres partenariats associatifs en lien avec son action.

3. Action

Ce sont les réalités vécues par les jeunes qui constituent la base de l’action des JOC. Les groupes agissent selon des réalités locales ou des thématiques d’action. Les thématiques d’action principales des JOC sont actuellement la répression, le genre et l’immigration. Celles-ci sont à la base des réflexions et campagnes d’action portées par les groupes d’action nationaux. Au niveau international, la JOCI mène une campagne d’action pour la protection sociale.

Ce sont les jeunes eux-mêmes qui imaginent et mettent en place des actions pour changer leur réalité. Organiser des manifestations, mettre sur pieds des conférences-débats, éditer un roman-photo ou parodier une agence d’intérim sont quelques exemples d’actions déjà organisées.

Les JOC publient chaque trimestre le « Red’Action », une revue écrite par et pour les jeunes du mouvement. Deux fois par an, elle publie également le journal « Organise-toi ! », destiné à un large public.

4. Historique

La JOC a été fondée par l’abbé Joseph Cardijn en 1924 en Belgique afin de répondre à la détresse matérielle, religieuse et morale des jeunes travailleurs. Aujourd’hui, son combat se veut plus large. Le mouvement agit contre les situations excluantes, de domination ou d’exploitation.

La JOC se bat pour une société démocratique, juste et solidaire avec la conviction que chaque jeune peut prendre les décisions qui le concernent et être un acteur de changement !